À la rencontre d’un champion du monde – Grégory Baugé

Samedi 26 mars 2016, avec Grégory Baugé et Thomas Copponi, les fans de sport ont pu s’essayer au cyclisme sur piste au Décathlon Paris Porte de Montreuil. Nous avons raconté leur histoire.

Il est 14h30 quand je le vois apparaître. Survêtement Équipe de France, écouteurs sur les oreilles et sourire aux lèvres. Grégory Baugé. Nous sommes le samedi 26 Mars au Décathlon Paris Porte de Montreuil. Le Décathlon le plus grand de Paris. Et effectivement c’est impressionnant. Mon regard se perd au milieu des dizaines de rangés de vélos, entre les maillots de bain une pièce, deux pièces, les shorts, les maillots de basket et les raquettes de tennis. Autant de matériels, ca me donne presque envie de faire du sport !

Revenons à notre champion. Grégory Baugé. Vice champion olympique de cyclisme sur piste en 2012 et champion du Monde en individuel et en équipe à maintes reprises. Un palmarès à en faire rougir plus d’un.

Notre champion est là aujourd’hui, pour échanger avec les clients et pour défier son futur partenaire de piste, l’espoir français et collaborateur Décathlon Thomas Copponi. Grand gaillard, musclé de la tête aux pieds, il m’impressionne à enchainer séances de vélo et séances de commerce au rayon cycle.

1/ Début de la rencontre évènement

Haie d'honneur Grégory Baugé par les collaborateurs du magasin15h00, tout le monde l’attend ! Les gilets bleus préparent une haie d’honneur. Ca rigole. Quelle ambiance entre les vendeurs, ca fait plaisir. Comme tout grand champion, on sait se faire désirer. 15h05, le voilà. Tout le monde applaudit. Les clients viennent lui taper dans la main comme on tape dans la main de notre meilleur ami. Thomas Copponi le suit de près. Comme pour lui signaler qu’il n’est pas loin derrière, prêt à prendre sa place à la moindre occasion. J’aime cette ambiance de compétition !

Édouard, directeur du magasin se moue en speaker d’une après-midi. Il accueille le champion et son collaborateur. Chez Décathlon, on ne perd pas de temps. Les voilà sur les vélos installés pour l’occasion. Pour les quelques clients qui viennent encore me voir : « c’est qui ? », Édouard nous présente son champion. Quelle joie de pouvoir avoir un tel sportif dans son magasin.

2/ Les défis

Trêve de belles paroles. Il est temps de faire du sport. On est dans un magasin de sport après tout. Deux vélos de piste sont installés sur des « Home trainers ». Appareils permettant de faire du vélo sans que ce dernier ne bouge. Enfin c’est ce qu’on croyait… Premier défi entre nos deux champions. Qui fera le plus de tour de pédale par minute. Les vélos sont reliés à des tablettes pour les statistiques.

1 minute de simulation. Top c’est parti ! Les cyclistes sont trop puissants. Les vélos avancent quand même. Emportant tout sur leur passage. Home trainers. Tables. Les clients sont épargnés. Surprise générale. Quand l’élève dépasse le maître. C’est Thomas Copponi qui remporte ce premier défi. Applaudissements.

Ces petits appareils ont égaillé la curiosité des clients. Voilà deux volontaires partant pour essayer. Et ils sont bons. Sourire jusqu’aux oreilles, selfies en poche, casques et gourdes dédicacés, je connais deux heureux.

Nos deux champions ont pu se reposer. Les voilà repartis pour un nouveau défi. Qui sera celui à atteindre le plus de puissance dégagée. Grégory tient à prendre sa revanche. Les tablettes sont en place. Les vendeurs montent sur les « Home trainers » pour éviter qu’ils s’envolent encore une fois.

3… 2… 1… C’EST PARTI. Le public donne de la voix. Les enfants en première ligne.

Les choses rentrent dans l’ordre. Le champion a gagné. Re-voilà deux courageux clients prêts à relever le défi. Souffle court, bras en l’air. Belle performance de nos cyclistes amateurs. Sourire jusqu’aux oreilles, selfies en poche, casques et gourdes dédicacés, deux heureux de plus.

Nous arrachons Grégory Baugé à ses fans. Dédicaces. Dédicaces. A-t-il plus de crampes aux mains ou aux cuisses ?

Il est temps de faire le dernier défi. Qui réalisera le plus important pic de vitesse sur 100 mètres ?Grégory Baugé et Thomas Copponi se donnent à 100% pour réussir leur défi Nous avons peur pour la durée de vie des « Home trainers ». Le speaker chauffe le public. La tension monte. Ce dernier défi est synonyme de finale.

Tel un starter en finale du 100 mètres, Édouard donne le top à nos champions. Leur puissance est impressionnante. 30km/h – 40km/h – 50km/h. Où vont-ils s’arrêter ? Le verdict tombe enfin. Grégory Baugé réalise la belle performance de 57km/h. Pour notre espoir, la désillusion est grande. 54km/h. Notre champion est fier. Bras levés. Il félicite son partenaire.

Les gouttes de sueur essuyées, le sportif peut échanger avec le public. Les enfants sont autour. Aussi à l’aise sur un vélo qu’avec un micro. Grégory est un vrai champion. Il enchaine les selfies, les dédicaces et les réponses avec une facilité déconcertante.

Nous arrivons à notre dernier challenge. Le sur place. Discipline consistant à rester le plus longtemps possible immobile sur son vélo. Le record de Grégory ? Vous le voulez vraiment ? 35 minutes !! Une prouesse sportive et technique.

Thomas Copponi aidant un petit garcon à rester en équilibre sur son véloNos deux champions nous font une rapide démonstration. C’est très spectaculaire. Quelle maitrise. Ils tentent même de se bousculer pour se faire tomber. Ca semble si simple.

Les enfants sont impatients d’essayer. Casques vissés sur la tête, pieds sur les pédales et fesses collées à la selle. Grégory et Thomas les aident à rester en place. Finalement ce n’est pas si simple hein les enfants…

Comme tous les participants, les enfants repartent avec leurs beaux casques. Dédicacés par les sportifs s’il vous plait.

3/ À très vite dans votre Décathlon !!

17H00, les dernières questions ont été posées. Il faut maintenant laisser repartir notre beau et fort sportif de l’après-midi. Voilà un samedi de shopping pas comme les autres au Décathlon Paris Porte de Montreuil. Pour ceux qui n’ont pas pu être présent, ne vous inquiétez pas. Il y en aura beaucoup d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *